Master web

Master web

Dans le cadre de mon master 1 cultures et métiers du web, je dois mener à bien plusieurs projets, dont :

  • un projet web sur les images néo-géographiques ;
  • un mémoire de recherche sur une problématique liée au web.

Les enjeux de la carte dans les catacombes non-officielles de Paris
Projet web sur les images néo-géographiques

Les catacombes sont un lieu très prisé par les touristes de la capitale française. Un parcours de deux kilomètres bien balisé et éclairé permet de visiter les anciens ossuaires de Paris, ou du moins, une mise en scène supposée s’en rapprocher : les crânes sont proprement alignés sur les murs et guident les curieux d’un bout à l’autre de l’endroit, et les guides racontent l’histoire des souterrains de la Ville Lumière.

Mais les catacombes de Paris, ce sont surtout près de 300 kilomètres de galeries à plus de 20 mètres sous terre. Ce sont les anciennes carrières de calcaire qui ont permis de construire la capitale. Au 18ème siècle, des millions d’ossements y sont déversés sans ménagement pour nettoyer certains cimetières, et ce afin d’éviter la propagation de maladies.

Aujourd’hui, loin des milliers de touristes des catacombes officielles de la station de métro Denfert-Rochereau, c’est toute une communauté de “cataphiles” qui s’est développée sous terre. Ces amoureux des galeries parisiennes descendent dans les anciennes carrières, bien qu’elles soient interdites au public. Ils y croisent parfois les “cataflics”, les policiers chargés de maintenir l’ordre sous la capitale.

Il est difficile d’y accéder sans être initié par des amis, des connaissances… Rares sont ceux qui acceptent de faire office de “guide” touristique des catacombes non-officielles, et les cartes sont pratiquement inexistantes sur le web.

Aller sur le site


L’impact des plateformes de classement participatif en ligne sur les restaurateurs : l’exemple de TripAdvisor
Mémoire de recherche

Aujourd’hui, n’importe qui peut donner son avis sur n’importe quoi grâce à Internet. Le phénomène d’évaluation en ligne, issu du e-commerce (notamment Amazon), s’est entre autres étendu à la restauration, avec des sites tels que TripAdvisor, le guide Michelin ou la Fourchette. Quelles sont les conséquences de ces nombreux avis sur le web ? Certains restaurateurs se moquent de leur e-réputation, tandis que d’autres s’estiment pénalisés, d’autant plus que les commentaires malveillants sont parfois rédigés par des concurrents ou des agences de communication, ce qui met en doute leur fiabilité. La critique gastronomique classique semble remplacée par un jury populaire et anonyme sur la Toile.